Collège, Lycée professionnel, BTS et Centre d'Apprentissage
Un autre chemin pour réussir
ACCÈS PARENTS TAXE D'APPRENTISSAGE ASSURANCE

HISTOIRE

Le lycée est situé sur quatre hectares et demi de terrain ayant appartenu à Jacques du Buat, Chanoine de Saint Paul à Saint Denis, jusqu’en 1366. Date à laquelle, il offre au Monastère le fief du Buat dont le bourg comptait des familles de carriers.

        En 1491, la propriété, domaine viticole, fut cédée par les moines à un manœuvrier, Thomas Morise. Puis en 1664, elle fut transmise à Sieur Pernot, grand valet de pied du Roi qui devait entretenir les bâtiments.

        Le château actuel, de style Louis XV, fut bâti par les enfants Pernot en 1730 près des vestiges d'une ancienne porte de la ville fortifiée de Maule, la porte du Buat. Appelé à l’époque « Maison Rouge », il s’est transmis de génération en génération jusqu’au début du XXème siècle. Faute de descendant, en raison des massacres de la première guerre mondiale, le château fut alors légué à une congrégation religieuse, « Les Sœurs infirmières de Montmorency ». De 1942 à 1944, il est occupé par l’armée allemande. A la fin de la seconde guerre mondiale, sous l’impulsion de M.CORCORAL, agriculteur, et de la Mère Supérieure, il fut décidé la création d’une école ménagère pour les jeunes filles, afin de leur apprendre la cuisine, la couture et toutes les tâches qui revenaient, à cette époque, aux femmes.

        En 1951, un contrat fut signé entre l’Association et le Ministère de l’agriculture pour la création d’un Lycée Agricole Privé et la première formation BEPA Services Aux personnes fut créée. Le lycée est alors dirigé par des religieuses. En 1973, l'Association de gestion du lycée achète le terrain et les biens immobiliers tout en conservant sa tutelle catholique avec le diocèse de Versailles.

Notre Etablissement, sans cesse, s’améliore, aménage et construit des locaux tout en respectant son patrimoine. Il s’adapte aux évolutions des formations scolaires, en 1999, il ouvre sa première formation en apprentissage, ce qui lui permettra de développer les formations animalières. En 2013, un nouveau bâtiment d’internat et de restauration est inauguré par Monseigneur Eric Aumonier, Evêque de Versailles, ainsi que par Monsieur Stéphane Le Foll, Ministre de l’agriculture, permettant à l’Etablissement d’accueillir jusqu’à 200 internes.