Collège, Lycée professionnel, BTS et Centre d'Apprentissage
Un autre chemin pour réussir
ACCÈS PARENTS ASSURANCE

RENSEIGNEMENTS INSCRIPTIONS APPRENTISSAGE

L’apprentissage : le passeport pour l’emploi !

L’apprentissage est une alternance entre périodes de travail scolaire et le travail en entreprise. Ce type de formation met l’accent sur l’articulation entre les éléments pratiques et théoriques afin de faciliter l’insertion professionnelle des apprenants.

L’apprentissage


La formation par apprentissage repose sur la synergie des apprentis, de l’UFA et des entreprises.

L’apprenti :

    ► S’engage à suivre avec assiduité sa formation.

    ► Se mobilise dans la réussite de sa formation.

    ► Accompli les tâches définies par l’entreprise.

    ► Respecter l’organisation de l’entreprise et de l’établissement de formation.

L’entreprise :

    ► Assure à l’apprenti la mise à disposition des moyens nécessaires à sa formation pratique.

    ► Assure le suivi de l’apprenti par la désignation d’un maître d’apprentissage.

L’UFA :

    ► Assure la formation théorique de l’apprenti pour l’acquisition du diplôme.

    ► Assurer et suivre de manière étroite le partenariat avec l’entreprise.

REGLEMENT INTERIEUR

CONTRAT D’INTERNAT


Pour qui ?


Les jeunes âgés de 15 à 29 ans révolus ;
Certains publics peuvent entrer en apprentissage au-delà de 29 ans révolus : les apprentis préparant un diplôme ou titre supérieur à celui obtenu, les travailleurs handicapés, les personnes ayant un projet de création ou de reprise d’entreprise et les sportifs de haut niveau.

La valeur ajoutée de l’apprentissage

L’apprentissage permet :

    ► d’obtenir un diplôme professionnel,

    ► de bénéficier de la gratuité des frais de formation,

    ► d’être rémunéré pendant la période de formation avec un statut de salarié

    ► Acquérir une expérience professionnelle essentielle pour l’insertion dans le monde du travail

Rémunération


L’apprenti perçoit selon son âge et son ancienneté dans le contrat, un salaire calculé sur la base du SMIC ou du minimum conventionnel de l’entreprise s’il est plus favorable.

Avant 18 ansDe 18 à 20 ansDe 21 à 25 ans26 ans et plus
1 ère année27% du SMIC43% du SMIC53% du SMIC100% du SMIC
2 ème année39% du SMIC51% du SMIC61% du SMIC100% du SMIC
3 ème année55% du SMIC67% du SMIC78% du SMIC100% du SMIC

Voir : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2918

*Plus de 26 ans : Attention, un pourcentage de charges salariales à prévoir.

Salaire brut et net mensuel


Le salaire de l’apprenti est exonéré de certaines charges salariales, le salaire net dépend donc des prélèvements, en fonction de la situation de l’employeur.

Depuis le 1er janvier 2019, l’exonération des cotisations salariales spécifiques aux contrats d’apprentissage du secteur privé, est maintenue mais limitée à 79 % du Smic. Il faut aussi ajouter les accessoires au salaire que sont les remboursements transport.

À noter : il est obligatoire de remplir une déclaration de revenus. Le salaire de l’apprenti est exonéré d’impôts jusqu’à 18 255 € (plafond 2020, salaires 2019). Seul le revenu excédant ce montant est à déclarer (ex : 18 500 € revenus imposable -18 255€ = 245 € à déclarer). L’alternance comprend deux types de contrats : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation qui répondent aux mêmes objectifs de montée en compétence en combinant travail en entreprise et formation théorique.

Contrat d’apprentissage

Jeunes de 16 à 29 ans (inclus) mais il existe des dérogations :

Âge minimum : peut être abaissé à 15 ans :

    ► si l’apprenti(e) atteint cet âge entre la rentrée scolaire et le 31 décembre de l’année civile,

    ► si l’apprenti(e) a terminé son année de classe de 3ème.

Âge maximum : peut être repoussé au-delà de 29 ans :

    ► si un(e) apprenti(e) signe un nouveau contrat d’apprentissage menant à un niveau de diplôme supérieur à celui déjà obtenu,

    ► si son précédent contrat d’apprentissage a été rompu pour des raisons indépendantes de sa volonté (raisons médicales ou rupture à l’initiative de l’employeur).

Des dérogations existent pour les personnes reconnues travailleurs handicapés et pour les créateurs ou repreneurs d’entreprise.

Contrat de professionnalisation

    ► Jeunes de 16 ans à 25 ans (inclus) – 26 ans moins un jour pour compléter leur formation initiale

    ► Demandeurs d’emploi d’au moins 26 ans,

    ► Bénéficiaires du RSA,

    ► Bénéficiaires de l’allocation de solidarité spécifique (ASS),

    ► Bénéficiaires de l’allocation aux adultes handicapés (AAH),

    ► Personnes ayant bénéficié d’un contrat unique d’insertion (CUI).

Nos équipes vous accompagnent !

Nous vous proposons un accompagnement individualisé dès votre pré-admission et tout au long de votre formation.

Candidatures :

Afin de mieux cerner vos besoins en formations nous organisons :

    ► Des journées portes ouvertes pour découvrir nos formations et le site

    ► Entretien individuel avec CV, lettre de motivation et bulletins scolaires

    ► Ateliers de techniques de recherche d’entreprise

Recherche de contrats

Notre chargé de relations auprès des entreprises proposent les candidats auprès de notre réseau d’entreprises partenaires et organisent des temps forts de rencontre. Il suit et motive le candidat tout au long de sa recherche.